Elixir Aircraft - Location d'avion : ce qu'il faut savoir
Tout ce que vous devez savoir avant d'acheter un avion

Location d’avion : ce qu’il faut savoir

Location avion : tout ce que vous devez savoir.

Pourquoi la location d’avion ?

La location d’avion pour rajeunir et/ou agrandir sa flotte

Besoin d’un nouvel avion sans avoir les fonds nécessaires ou la capacité d’emprunt pour en acheter un ? Optez pour la location ! Louer un avion permet d’agrandir votre flotte que ce soit pour de la formation ou du voyage.

Les facteurs qui peuvent vous pousser à rajeunir votre flotte sont nombreux. Premièrement, nous pouvons évoquer le sujet du coût. Comme nous l’avons vu dans un autre article, une flotte vieillissante est synonyme de coûts élevés. En effet, les cellules et les moteurs sont limités par un potentiel qui, lorsqu’il est atteint, nécessite la plupart du temps le remplacement de la pièce ou du système en question. Cela contribue à augmenter les coûts d’exploitation de l’avion et à maintenir son tarif de à l’heure de vol (au sein d’un club) élevé même si son achat est amorti depuis plusieurs années.

Un autre aspect qui pousse de plus en plus les clubs à renouveler leur flotte est la pression environnementale qui tend à s’accélérer depuis plusieurs années : associations de riverains, associations écologistes, « aviation-bashing » ou tout simplement la volonté de participer à la réduction de l’impact de notre activité. Une consommation de carburant réduite et des nuisances sonores diminuées sont autant de cartes à jouer pour montrer les efforts des acteurs de l’aviation en matière d’impact sur la planète.

Renouveler sa flotte contribue également à renforcer la sécurité. Que ce soit via des avions d’occasion récents ou la location, plus les avions sont récents, plus ils répondent à des normes de sécurité exigeantes. Avec la démocratisation de systèmes comme les parachutes de cellule ou les réservoirs anti-explosion, l’argument de la sécurité peut faire mouche au sein des adhérents (et de leurs proches).

Enfin le dernier enjeux, et non des moindres, est l’attractivité. Elle est impactée en partie par les paramètres que nous venons de voir et vous pourrez la renforcer en proposant un avion au design récent tout en proposant des tarifs raisonnables.

La location d’avion pour le loisir quand on est un pilote privé

Envie de voyage ou d’une escapade ? Besoin de se déplacer à l’autre bout de la France ? Optez pour la location sur une courte durée. Vous pouvez le faire auprès d’une association tel qu’un aéroclub ou auprès d’une société. Dans le cas d’un aéroclub si vous êtes un membre breveté d’un aéroclub, vous louez votre avion à chaque fois que vous partez en vol avec un des avions de la flotte. En partant de ce principe, être membre d’un aéroclub, c’est avant tout souhaiter louer un avion en vue d’une utilisation privée. Il y a cependant 2 aspects qui peuvent êtres limitants :

  • Vous ne pouvez pas louer l’avion si vous êtes une structure privée (école de pilotage). C’est normal, les aéroclubs sont des associations loi 1901 à but non lucratif qui louent leurs avions à leurs membres et n’ont pas vocation à les louer à des structures privées, encore moins sur le court terme.
  • La plupart du temps, vous devez être basé à l’aéroclub ou « lâché » sur un de ses avions pour pouvoir louer. Imaginez que vous soyez en vacances, que vous ayez envie de louer un avion pour découvrir la région depuis le ciel ou pour faire une virée qui serait trop longue en voiture. Vous n’êtes pas membre de l’aéroclub local, et avant de pouvoir y louer un avion, vous devrez avoir été « lâché » préalablement sur cet avion. Cela pourra être une simple formalité, mais il vous faudra parfois également être membre du club et donc vous payer votre cotisation.

 

Il existe cependant des loueurs qui proposent des locations à l’heure, à la journée ou à la semaine, avec des tarifs qui peuvent s’avérer prohibitifs étant donné la durée très courte de la location. À vous de peser le pour et le contre face à la réservation d’un ou plusieurs créneaux horaires dans un aéroclub où vous volez déjà.

Comment louer un avion ?

La location d’un avion a de nombreux points à faire valoir face à l’achat d’un appareil (qu’il soit neuf ou d’occasion).

La location avion longue durée

Quels sont les avantages de la location avion longue durée ?

  • Pas de dossier de financement bancaire
    C’est sans aucun doute la raison n°1 pour laquelle certains aéroclubs se tournent aujourd’hui vers cette formule. Avant l’achat d’une nouvelle machine, il est bien entendu indispensable de monter un dossier de financement avant de le présenter à sa banque. Rare sont les clubs ou les personnes qui achètent un avion sur fonds propres, et il faut la plupart du temps passer par un emprunt. Comme la plupart du temps pour des sommes élevées, la présence d’une garantie est fortement appréciée par les financeurs. Or les clubs n’en disposent pas forcément. Dans le cas de la location, pas d’emprunt donc pas de souci !
  • Une prise de risque minime
    Bien souvent, la peur que l’avion acheté ne convienne pas au club est le principal frein à l’investissement. Il peut ne pas plaire aux instructeurs, aux élèves, aux membres, aux mécaniciens… Que faire alors de cette machine qui ne vole pas assez, que l’on doit absolument rembourser et qui fait perdre de l’argent au club… ? Finalement, nombreux sont les clubs qui préfèrent ne pas investir et qui en subiront les effets à moyen terme (manque d’attractivité, coût d’exploitation toujours plus élevés, pollution sonore…). Avec la location, l’engagement sur un durée plus courte qu’un emprunt permet de limiter le risque. Le club n’est pas propriétaire de l’avion et peut s’il le souhaite ne pas renouveler sont engagement en fin de contrat. A l’inverse, si le club est satisfait de l’usage de l’avion dans son club il peut l’acquérir par la suite, beaucoup de contrat de location sont adossé à une option d’achat. Cela vous coûtera forcément plus cher qu’un achat direct mais aura le mérite de vous fournir un vrai retour sur l’usage quotidien de l’avion en question, que ce soit au niveau de ses caractéristiques propres (performances, comportement, robustesse) ou de son accueil par les membres de l’aéroclub.
  • Une gestion plus simple
    Pas de suivi de navigabilité, peu de suivi de maintenance, pas de gestion d’assurance… La location simplifie la vie des gestionnaires de club ou d’école.
    Une maintenance et une gestion de navigabilité incluse dans l’offre de location, c’est mieux. C’est bien connu, tout le monde n’a pas un mécanicien au sein de son aéroclub et encore moins un atelier de maintenance sur son aérodrome. Si vous avez déjà lu notre article sur l’achat d’un avion, vous aurez sans doute compris l’importance des coûts d’opération, dont la maintenance est une grande variable. En plus d’avoir des coûts non négligeables, la maintenance est habituellement très chronophage. Quoi de pire pour un aéroclub que de se retrouver avec son avion le plus populaire immobilisé pour plusieurs semaines en plein mois de juillet ?
  • L’accès à un appareil récent à moindre coûts
    La location d’un avion intervient généralement dans 2 scénarios : le remplacement d’un avion ou l’agrandissement d’une flotte. Dans les 2 cas, c’est une excellente occasion pour voler sur un appareil récent ! La plupart des loueurs proposent des appareils récent (ou quasiment), ce qui vous permettra de voler en profitant des dernières innovations comme le glass cockpit ou le parachute à un coût très intéressant. Attention toutefois à bien étudier l’offre qui vous est proposée, certains appareils dits « récent » n’apportent rien de nouveau en termes de sécurité, d’équipement ou de performances par rapport aux avions d’ancienne génération.

Quels sont les inconvénients de la location longue durée ?

  • La location est plus onéreuse qu’un achat, d’autant plus si vous décidez d’acquérir votre avion en fin de contrat. Sur le court terme, la location est idéale car vous n’avez pas à disposer de garantie financière importantes. En revanche sur la durée, la location d’un avion peut s’avérer plus onéreuse qu’un achat. Pesez bien le pour et le contre et faite vos propres calculs ? Combien vous coûtera la location sur la durée du contrat sans oublier des frais telle que la remise en état avant restitution.
    • Des restrictions à avoir en tête. Lorsque vous louez un avion, vous n’en êtes bien évidemment pas propriétaire et il est donc très fréquent que certaines restrictions s’imposent dans son utilisation. La cause est généralement une assurance qui ne couvre pas certaines activités. Voici une liste non-exhaustive des restrictions qui peuvent s’appliquer :
      • Pas de vol montagne
      • Une limitation géographique
      • Pas de vol en patrouille
      • Lorsque vous louez un avion dans un aéroclub pour plusieurs jours, un nombre d’heures minimum à effectuer
      • Un engagement sur un nombre d’heures

      La plupart des contrats de location impliquent un engagement sur un nombre d’heures par an. Au moment de la signature du contrat, vous vous engagez donc à payer un minimum heures par an même si vous ne les réalisé pas.
      Vous l’aurez compris, une bonne étude du volume horaire réalisé par les membres de votre club est primordiale avant de vous engager dans la location.

    • Pas ou peu de possibilités de personnalisation. Un avion avec une livrée personnalisée et des options sur-mesure, c’est le rêve de bien des propriétaires en devenir ! Avec la location, il faudra cependant souvent faire une croix dessus. La plupart du temps, les loueurs optent pour une flotte homogène avec des options, des motorisations et des livrées identiques pour faciliter la gestion de leur flotte et réduire leurs coûts (et les vôtres !). À l’opposé, il peut arriver que certains avions soient proposés déjà personnalisés, avec parfois des livrées pour le moins exotiques… Dans de nombreux cas, l’absence de personnalisation ne sera pas un problème majeur, mais si vous souhaitez tout de même avoir la liberté de configurer votre avion de A à Z, vous pourrez vous tourner vers la location avec option d’achat (LOA). Dans certains contrats, un montant de rachat est fixé dès le départ afin de vous permettre de connaître en amont ce qu’il vous en coûtera pour acquérir l’avion que vous louez. Si vous êtes sûrs de vouloir garder votre appareil à l’issue de la période de location, pourquoi ne pas négocier des options à intégrer dès le départ ? Attention cependant, si vous souhaitez garder votre avion à l’issue de la période de location ou que la personnalisation est un aspect essentiel pour vous, il sera plus intéressant de vous tourner vers l’achat d’un avion neuf.

Essayez l'Elixir !

Réservez votre journée découverte dès maintenant.

Combien coûte la location d’un avion longue durée ?

Il y a des offres de location pour à peu près toutes les bourses. Comptez à partir de 80€TTC/h pour un biplace bas de gamme en aluminium moyennement équipé, 109,90€TTC/h (sur 390h, puis 24,90€TTC/h) pour un Elixir tout équipé. Encore une fois, des paramètres comme l’assurance peuvent influencer le coût final de l’offre.

Envie de comparer la location à l’achat ? Jetez un œil à notre article où nous vous expliquons tout sur l’achat d’un avion !

Quelques astuces pour une location longue durée réussie

S’il y a bien un point commun à l’achat et à la location, c’est comme un vol : la préparation ! Voici quelques exemples de questions auxquelles vous devriez répondre avant de vous lancer (dans le cas d’un aéroclub) :

      • Quel est votre volume horaire annuel?
      • Quel profil de pilote pour cet avion ??
      • Si vous souhaitez louer pour un aéroclub, quel est le profil actuel de sa flotte?
      • Quelle sera l’utilisation de l’avion loué ?
      • Quel est l’équipement dont j’ai besoin à bord ? (EFIS, pilote automatique, parachute de cellule…)
      • Où se trouve le loueur ?
      • Est-ce une location sur le court terme ou sur le long terme (est-elle susceptible d’être renouvelée) ?
      • Quelles sont les caractéristiques de l’offre de location ? (Maintenance, assurance, quota d’heures annuelles, avion disponible, équipement…)

La location d’avion pour une courte durée auprès d’un club

Si vous n’avez pas besoin de louer un avion pour plusieurs jours, la meilleure solution reste le plus souvent de vous tourner vers un aéroclub (c’est aussi le mode de location le plus courant étant donné le nombre de clubs et d’adhérents en France).

Quels sont les avantages de la location d’un avion pour une courte durée ?

  • Des tarifs à l’heure de vol avantageux
    Le modèle associatif des aéroclubs leur permet de proposer des tarifs relativement intéressants si on les compare avec des sociétés de location privées, car ils ne réalisent pas de profit. Le prix du carburant est inclus dans la location. Comptez environ 120€/h pour un avion de formation, et de 160 à plus de 300€/h pour des avions de voyage. Si vous devez voler avec un instructeur, ajoutez généralement une vingtaine d’euros de l’heure.
  • Des avions entretenus
    Avec la location au sein d’un club, votre avion sera disponible clé en main, l’entretien étant assuré par le club lui-même ou via un atelier de maintenance agréé. Le prix la maintenance est directement intégré au prix de la location, vous n’aurez pas de dépenses supplémentaires à prévoir. Il vous appartiendra tout de même de sortir et rentrer les avions vous-même, ainsi que de les nettoyer après chaque utilisation.
  • Une formation accessible
    Une des missions principales d’un aéroclub est de former ses adhérents. Que ce soit pour passer votre LAPL, PPL ou pour aller plus loin avec le vol de nuit ou le vol aux instruments, les aéroclubs sont une excellente solution pour se former à moindre coût.
  • Une passion partagée
    Au-delà de leur mission de formation, la vocation principale d’un aéroclub est le partage d’une passion commune. Les aéroclubs les plus dynamiques organisent régulièrement des voyages, des barbecues ou d’autres activités. En louant votre avion au sein d’un aéroclub, vous êtes assuré de rencontrer des gens avec une passion commune : l’aviation.

Quels sont les inconvénients de la location pour une courte durée ?<h/4>

  • Adhésion obligatoire au club. Afin de pouvoir louer un avion au sein d’un club, il vous faudra être membre de ce dernier. Cela implique de payer votre cotisation annuelle, même si vous ne volez pas ou peu au sein de cet aéroclub. Cela n’est pas un problème lorsque l’aéroclub en question est celui dans lequel vous volez le plus fréquemment, mais la question mérite d’être posée lorsque vous souhaitez louer un avion au sein d’un club que vous ne fréquentez que rarement, l’été par exemple.
  • « Lâché » avion obligatoire par un instructeur club. La plupart des aéroclubs requièrent d’être « (re)laché » par un de leurs instructeurs sur les avions du club avant de pouvoir voler sur chacun d’entre eux, notamment si vous n’avez pas voler sur leurs avions depuis 3 mois. Cela nécessite de trouver au préalable un créneau horaire sur lequel l’instructeur du club en question soit disponible, mais également l’avion que vous souhaitez louer. Pour une location courte durée, l’aspect coûts peut également perdre de l’intérêt dans le sens où ce « lâché » ainsi que d’éventuelles heures de vol supplémentaires avec un instructeur seront à votre charge.
  • Des créneaux horaires à réserver. La location d’un avion sur une courte durée implique au préalable de réserver un créneau horaire précis. Les locations d’avions, c’est un peu comme les locations de voiture, il faudra parfois vous y prendre longtemps à l’avance pour trouver un créneau pendant l’été ! Les weekends seront bien évidemment plus chargés, nous vous conseillons donc de louer votre avion pendant la semaine. Bien entendu, ces créneaux horaires ne vous garantissent pas une météo adéquate le moment venu.
  • Une flotte âgée. Nombreux sont les aéroclubs actuels à disposer d’une flotte âgée, que ce soit en termes d’année de conception ou d’âge des appareils de la flotte dont ils disposent. Nous n’allons pas ici tenter d’en expliquer les causes, mais seulement l’impact. L’âge de cette flotte est source de 2 principaux problèmes : le premier est la disponibilité des avions. Plus un avion est ancien, plus il aura besoin d’être entretenu et donc d’être immobilisé. En fonction de l’opération de maintenance à effectuer, il pourra être indisponible un ou plusieurs jours, parfois plusieurs semaines. Moins d’avions seront disponibles dans la flotte pour la même quantité de pilotes, il vous sera donc plus compliqué de trouver un créneau pour voler. L’autre problème est le coût proposé pour louer l’avion. Bien qu’il soit en général inférieur aux tarifs pratiqués dans des structures privées, le rapport prix/âge de l’avion est souvent peu raisonnable. Avec une flotte plus récente, les coûts de maintenance s’en trouveraient réduits, tout comme les tarifs à la location proposés aux membres.

Quelques astuces pour une location courte durée réussie en aéroclub

    1. Soyez membre de l’aéroclub où vous envisagez de louer votre avion
    2. Soyez « lâché » en amont de votre réservation sur l’avion que vous souhaitez louer
    3. Si possible, volez régulièrement sur cet avion, ou au moins sur le même modèle
    4. Réservez votre créneau à l’avance
    5. Surveillez la météo jusqu’au dernier moment
    6. Prenez soin de l’avion que vous louez, d’autres personnes l’utiliseront après vous 😉

Combien coûte la location d’un avion courte durée auprès d'une société privée?

La location d’avions peut se faire via des sociétés privés, offrant plus de flexibilité qu’en aéroclub mais avec un tarif généralement plus élevé. Dans la plupart des cas, il vous faudra ajouter le prix du carburant en plus de la location d’avion dite « coque nue ».

Voici quelques exemples d’avions et de prix que nous avons trouvé :

Socata TB-10 140€/h
Piper PA-28 150€/h
Cessna 172 125€/h
Cessna 182T G1000 310€/h

Pour réduire les coûts de la location d’un avion, pensez à la réservation de blocs (20h, 50h…) qui vous permettront d’économiser le tarif horaire de cette location.

Essayez l'Elixir !

Réservez votre journée découverte dès maintenant.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Indiquez votre adresse mail ci-dessous pour recevoir nos actualités directement dans votre boîte mail.

 
Drapeau de l'Europe
Ce projet a été subventionné par le programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'Union Européenne dans le cadre de la convention de subvention n°872440.
Drapeau de l'Europe
Ce projet a été subventionné par la région Nouvelle Aquitaine dans le cadre du soutien aux projets d’innovation et de recherche et développement. N°2017/NA-P-DEE/DPI-91.